Pourquoi nous choisir ?

Créé et géré par un infirmier libéral depuis 2005.
Trophée de l'infirmière libérale en 2013.
Simplifier le quotidien des professionnels de santé libéraux.
Au service des patients, des libéraux et de leur liberté d'exercice.
Faciliter les mises en relation pertinentes.

CONTACT
  • Adresse: Meny Wise
    La Lande, 46 600 Gignac
  • Téléphone: 05 65 32 68 16
  • Email: manuel@meny-wise.fr

4 types de personnalités – DISC – Rouge, Jaune, Vert et Bleu

4 types de personnalités – DISC – Rouge, Jaune, Vert et Bleu - Blog Meny Wise

Nous pensons souvent à tort que notre perception des personnes et des événements est correcte et que nos réactions sont appropriées.

J’ai une question pour vous :

« Vous arrive-t-il de rencontrer des personnes avec qui le courant ne passe pas du tout dès votre première rencontre ?

Vous arrive-t-il d’affirmer :

C’est physique et puis c’est tout !

J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle.

Mauvaise nouvelle, même si votre interlocuteur ne laisse rien paraître, ce ressenti est souvent réciproque.

Bonne nouvelle, après la lecture de cet article, vous serez capable de comprendre pourquoi.

Selon le psychologue américain John George Geier, il existe 4 styles de personnalités dominantes :

  • les rouges,
  • les jaunes,
  • les verts,
  • les bleus.

Que faut-il que je fasse pour identifier mon profil, l’impact de ces personnalités sur mes propos, mes actions, mes émotions ?

Pour mieux comprendre qui nous sommes et nous ré-approprier les relations interpersonnelles, découvrons ensemble ce modèle, mis au point dans les années 70.


Allons plus loin ensemble

Si vous souhaitez aller plus loin dans la découverte des 4 types de personnalités, nous vous proposons une approche plus complète avec une synthèse descriptive de chaque personnalité sous la forme d'un livre blanc.

La plateforme propose de simplifier le quotidien des professionnels de santé libéraux, ce qui pour nous passe obligatoirement par le partage des savoirs et des connaissances : « comprendre, apprendre, agir et ressentir ».

C'est pourquoi nous vous proposons toujours un accès gratuit à nos contenus et ressources.

Toutefois, nous vous rappelons que ce modèle économique basé sur une relation de confiance avec nos lecteurs est particulièrement fragile. Pour que cette plateforme existe et pour réunir les ressources nécessaires pour vous proposer des contenus de qualité nous mettons à votre disposition des accès payants avec factures déductibles de vos frais professionnels.

Cette plateforme est ce que vous en ferez, si vous appréciez les contenus proposés, il vous appartient de prolonger leur espérance de vie.

Suivez les liens pour retrouver : la rubrique livre blanc et le livre blanc 4 types de personnalité


Le modèle DISC persolog

Nous pensons, souvent à tort, que notre perception des autres et des événements est correcte. Que nos réactions sont appropriées.

Dans diverses situations, de la vie quotidienne ou professionnelle, il est difficile d’accepter le point de vue des autres.

Et même quand nous les acceptons, il nous arrive de penser que l’autre se trompe, ravalant notre dernier :

« Oui mais …. Parce que finalement … et puis peu importe … ».

La communication et les relations interpersonnelles font l’objet d’études et de nombreuses théories comportementales.

Dont font partie, les quatre dimensions comportementales, les styles de personnalités ou encore le DISC, qui sont en fait autant de nom pour la même théorie.

Ce modèle, inventé dans les années 70 par le psychologue américain John George Geier à été remanié à plusieurs reprises.

Ces quatre profils comportementaux représentent les 4 catégories essentielles de la personnalité, qui se divisent en plusieurs subtilités et sont exprimées différemment d’un individu à l’autre.

Les réseaux sociaux s’amusent régulièrement du « syndrome MGEN », qui est décrit comme la capacité spectaculaire que posséderaient les adhérents de cette mutuelle en particulier, de tout savoir mieux que tout le monde. Leur gène autodéterminant de la connaissance leur permet de demander le traitement qu’ils ont eux-mêmes déterminé pour lutter contre le mal qui les ronge sans laisser la moindre place à l’auscultation. Lors des soins, ils auraient même la capacité de suggérer des alternatives complexes bien meilleures …

Cet exemple caricatural, pourrait à lui seul faire l’objet d’une théorie.

Il permet d’aborder les 4 types de personnalités que sont les rouges, les jaunes, les verts et les bleus autrement appelés par l’initial de leur nom en anglais :

  • Dominant [Dominant ]
  • Influencing [Influençant]
  • Cautious [Consciencieux]
  • Steady [Stable].

Des cases toujours des cases

Lorsque j’aborde ces théories dans de nouvelles équipes, on me dit souvent « Manu t’es bien gentil de vouloir mettre tout le monde dans des boites, mais moi, je suis différent, je ne suis pas comme tout le monde. » (Dédicace à Paul).

La vocation des théories est de déterminer des profils types que l’on puisse mémoriser et commenter.

Oui, vous avez tout à fait raison. 4 styles dominants ont été décrit, pourtant nous adoptons des comportements dominants (naturel) et des comportements secondaires (adapté), qui sont dilués selon que l’on soit en famille ou au travail, seul ou en groupe, en confiance ou sur la défensive.

Comme toujours, l’idée est de proposer une photographie instantanée qui permette se s’approprier les grandes lignes en les figeant l’espace d’un instant.

Le secret du succès personnel et professionnel résiderait dans la meilleure connaissance de moi-même et des autres.

A titre personnel, cette connaissance va vous permettre de découvrir la manière dont votre propre comportement est perçu et influe la réponse de vos interlocuteurs pour augmenter significativement votre confort dans les relations interpersonnelles.

Si vous êtes en équipe-binôme au sein de votre cabinet, le travail d’équipe n’en sera rendu que plus harmonieux.

Vous serez plus à même de faire passer vos idées à vos interlocuteurs, de comprendre les leurs.


Le modèle de base

Le modèle de base décrit un cadran divisé en 4 parties. Dans la représentation que j’ai choisi de vous présenter, les profils de droite (rouge et jaune) correspondent à des personnalités extraverties alors que de l’autre côté (vert et bleu) sont plutôt de tendance introvertie.

  • L’introverti(e) :
    • Parle peu, observe, réfléchi, discret, réservé, prudent
    • son énergie va vers l’intérieur.
  • L’extraverti(e) :
    • Volubile, s’implique, spontané, flamboyant, prend des risques axés sur l’action
    • son énergie va vers l’extérieur.

Comme dans tous les tests de personnalités ou les théories comportementales, il est important de noter que nous sommes tous égaux, la seule vocation de la description de notre modèle de fonctionnement est de mieux nous comprendre (soi-même et les autres). Nous avons tous nos qualités et nos défauts !

Prenons un exemple concret, pour vous entraîner à la maison ou avec les collègues et éviter tous sujet de discorde, vous pouvez comparer les personnalités de nos anciens président de la République ou des personnages fictifs du cinéma.

Si nous revenons dans le quotidien et si vous voulez vous épanouir en libéral, il est important de pouvoir être un caméléon et lisser vos comportements pour répondre en donnant le meilleur de vous-même à vos patients, collègues, ayant-droit.

Le deuxième axe qui sépare notre cadran, défini les comportements en lien avec les autres.

  • Au dessus, les personnes (rouge et bleu) sont orientées vers leurs objectifs dans un environnement qu’ils perçoivent comme hostile.
  • Au dessous, les autres (jaune et vert) seront plutôt orientés vers la relation dans un environnement qu’ils perçoivent comme favorable.

Descriptions succinctes des profils

Le rouge : (environ 18% de la population) – [ Dominant ] Agit dans un environnement qu’il perçoit comme hostile. (on considère que 75% des « décideurs » sont rouges). Si vous êtes confronté à une personne qui s’impose, impose ou dicte ses choix dans les façons de faire ou d’agir (souvent pour se protéger), c’est probablement qu’il possède un ascendant Rouge. Le rouge est orienté résultat, il a peur de perdre le contrôle et a souvent tendance à faire preuve d’impatience lorsqu’il est soumis au stress.

Le jaune : (environ 28% de la population) – [ Influençant ] Agit dans un environnement qu’il perçoit comme favorable. Vous serez confronté à une personne qui aime le plaisir, les gens, favoriser la collaboration, on le décrit souvent comme étant le clown de service. Il est optimiste par nature, il a besoin d’être aimé, toutefois sa grande peur est d’être rejeté. il aurait tendance à être désorganisé voire bordélique sous stress ce qui fait qu’il est souvent considéré comme immature, irresponsable sur les bords.

Le vert : (environ 40% de la population) – [ Stable ] Accepte dans un environnement qu’il perçoit comme favorable. C’est une personne qui aime la famille, son sens de l’ambition est proche du zéro, ce qu’il compense en étant un exécutant loyal et appliqué dans son travail. Son besoin de sécurité lui fait privilégier la collaboration et la stabilité. Il s’efface devant le besoin de choisir qui souvent lui fait perdre ses moyens. Son manque de confiance en lui implique qu’il a régulièrement besoin d’être rassuré. Il a tendance à devenir possessif sous stress mais son souci de toujours satisfaire ses interlocuteurs en fait un excellent soignant, collègue.

Le bleu : (environ 14% de la population) – [ Consciencieux ] Accepte dans un environnement qu’il perçoit comme hostile. Ce sera souvent votre comptable ou votre banquier. Il a besoin de normes, d’exactitudes; de précisions et déteste la critique. C’est un véritable perfectionniste à l’extrême, fiable, pointilleux, chaque chose doit impérativement être à sa place au millimètre près ! Il sera parfois même trop critique envers lui même, la ou tout le monde aura jeté l’éponge depuis des lustres. Il est assez froid et distant.


Pourquoi aller plus loin ?

Comme nous l'avons abordé dans l’article sur les générations au travail, les attentes et aspirations de nos interlocuteurs peuvent varier d’une génération à une autre.

Lorsque j’évoque nos interlocuteurs, je résume en un mot toutes les personnes [ QUI ] peuvent intervenir dans notre quotidien personnel ou professionnel, tels que les patients, les aidants, les membres du cabinets ou les autres professionnels avec qui nous entrons en contact.

Identifier et prendre conscience des attentes de nos interlocuteurs se résume assez facilement dans cette expression que j’apprécie toute particulièrement : « Une communication haute en couleur ! »

Prendre conscience de son propre profil permet de comprendre comment nous sommes perçus par nos interlocuteurs.

En connaissant mon profil et celui de mes interlocuteurs, je suis capable de communiquer de manière plus simple, plus agréable, plus efficace !

Surtout quand il s’agit d’identifier les incompatibilités naturelles telle que celle entre le rouge (D) et le vert (S).

Par exemple, une personne au profil Dominant (D – rouge), qui est généralement énergique et peut-être perçue comme oppressante par ses interlocuteurs, sera inspirée de parler calmement lorsqu’elle s’adresse à une personne au profil Stable (S – vert).

La communication entre le dominant et le stable est complexe et dangereuse.

Voyons plutôt ce qui se passe quand un dominant (rouge) rencontre un stable (vert) : Le dominant (rouge) parle fort avec un débit rapide ininterrompu. Dans le cas d’une rencontre physique, il peut pulvériser la main de son interlocuteur en regrettant que cet échange soit pourtant trop mollasson ! Lors d’une telle rencontre, le stable (vert) se sentira écrasé, agressé, malmené. Non seulement, il se laissera malmener naturellement sans broncher mais en plus il adoptera une attitude de repli et de défense qui laissera le champ libre au « rouge » pour s’exprimer en occupant naturellement tout le temps et l’espace, renforçant les sensations négatives du vert. Le « rouge » pense que tout se passe à merveille alors que dès l’entrée en matière. La communication est rompue !

Inversons les rôles, lorsqu’un stable (vert) rencontre un dominant (rouge) : Le stable (vert) parle lentement en prenant le temps de faire des pauses. Il s’assure que les décisions conviennent à ses interlocuteurs. Il évoque sentiments et feeling, ce qui ne veut rien dire pour le dominant. Le dominant (rouge) s’agace au plus au point et perd son calme. Il montre immédiatement son impatience, pouvant interrompre ou couper son interlocuteur. Le « rouge » peut s’emporter face à un interlocuteur qui faisait pourtant de son mieux pour prendre soin de lui. La communication est rompue !


Continuons les échanges

Même si le profil est vieillissant et qu’il a été remanié de nombreuses fois depuis les années 70 pour y introduire des notions de contextes (que nous verrons dans un prochain article), cette approche sous forme de couleurs «Une communication haute en couleur» devrait vous permettre de prendre conscience de nouvelles cases.

Cernons les attentes de nos interlocuteurs, leurs préférences de communication, pour les traiter et communiquer avec eux selon leurs attentes.

Voici donc quelques cases dans lesquelles, j’imagine que vous aurez plaisir à essayer de faire rentrer vos collègues, amis, voisins, petits neveux …

Merci infiniment de vous être donné la peine de lire cet article.

Je vous invite à poursuivre votre lecture avec l’article sur les jeux psychologiques : le triangle de Karpman.

Vos échanges, commentaires, réactions, corrections sont attendus avec grand plaisir dans les commentaires ou sur les réseaux sociaux, selon les outils propres à votre génération ;-)

Débutant 18 Communication 8

Soyez le premier à commenter cet article.

Me connecter pour publier un commentaire