Pourquoi nous choisir ?

Créé et géré par un infirmier libéral depuis 2005.
Trophée de l'infirmière libérale en 2013.
Simplifier le quotidien des professionnels de santé libéraux.
Au service des patients, des libéraux et de leur liberté d'exercice.
Faciliter les mises en relation pertinentes.

CONTACT
  • Adresse: Meny Wise
    La Lande, 46 600 Gignac
  • Téléphone: 05 65 32 68 16
  • Email: manuel@meny-wise.fr

1885 : La courbe de l'oubli d'Hermann Ebbinghaus

1885 : La courbe de l'oubli d'Hermann Ebbinghaus - Blog Meny Wise

Une réaction physiologique naturelle

Enfin une excellente excuse que l'on peut évoquer à toutes les sauces pour se justifier et se sortir de l'embarras.

De manière générale pour tous les individus, l’oubli se fait de façon systématique après un temps donné.

De Maslow à Ebbinghaus, de la compréhension à l'expertise, notre compétence passe par différentes phases pour finir par être oubliée !

Selon Wikipédia, mon puits de savoir habituel, la Courbe de l'oubli est une hypothèse sur le déclin de rétention de la mémoire dans le temps.

Cette courbe montre comment l'information est perdue au fil du temps quand le cerveau ne cherche pas à la conserver.

Cette courbe est liée au concept de la force de la mémoire qui se réfère à la durabilité que la mémoire trace dans le cerveau.

Plus la mémoire est forte plus une personne pourra s'en souvenir longtemps.

Un graphique typique de la courbe de l'oubli vise à montrer que les humains ont tendance à réduire de moitié leur mémoire de toutes nouvelles connaissances dans les jours ou semaines à venir, à moins qu'ils se ré-mémorise consciemment cette nouvelle connaissance apprise.


Un peu d'histoire, juste une pincée

En 1885, Hermann Ebbinghaus a extrapolé l'hypothèse de la nature exponentielle de l'oubli selon une formule complexe (quantité de mémoire VS temps).

Hermann Ebbinghaus a lancée une étude incomplète et limitée sur lui-même puis il a publié son hypothèse en 1885. L'Histoire en retiendra « la Courbe de l'oubli ».

Ebbinghaus a étudié la mémorisation de syllabes avant de tracé ses résultats sur un graphique créant ce qui est maintenant connu comme la « Courbe de l'oubli ».


De nombreuses théories

De l'anthropologie aux neuro-sciences il existe une infinité de domaines, sciences ou pratiques qui se sont penchés sur la capacité naturelle et physiologique que possède le cerveau humain à détruire les informations qu'il a eu tant de mal à s'approprier.

Encore une fois, cet article propose une vulgarisation de cette approche dans le sens ou aucun approfondissement ne sera proposé !

Sa vocation consiste à apporter les informations essentielles qui relèvent des échanges avec les membres du club privé et les professionnels de santé libéraux qui bénéficient de séances de coaching.

Cet article vous est proposé dans le cadre de la rubrique &laquo Par ou commencer » qui à l'origine était prévu pour être une série du top 10 des notions fondamentales à maîtriser pour prendre part à nos échanges et qui est constituée maintenant de plus de 50 articles que j'essaye de vous proposer au fil du temps dans un ordre logique.

« J’entends et j’oublie. Je vois et je me souviens. Je fais et je comprends. » – Confucius

La mission que s'est fixée la plateforme est de simplifier le quotidien des professionnels de santé libéraux.

Aussi, à chaque fois qu'une nouvelle personne nous rejoint, elle possède son propre bagage, son propre vécu et peut comme nous l'avons abordés dès les premiers articles de la série appartenir à différents types de profils dont les attentes peuvent varier.

Oublier de tenir compte des attentes de vos interlocuteurs et vous multiplierez les échecs, les déconvenues et les sentiments négatifs.


Cette approche simpliste de la courbe de l'oubli et son omission volontaire des notions qui l'entourent devrait vous permettre d’identifier les failles dans votre raisonnement, vos actions, votre quotidien.

  • mes habitudes,
  • mes attitudes,
  • mes aptitudes

Cernons nos propres imperfections et les incompréhensions que nous insérons dans notre quotidien, nos idées, nos projets, pour améliorer la perception de nos propres échecs et difficultés d'atteindre nos objectifs. Alors nous pourrons simplifier nos relations et notre quotidien.

Voici donc quelques nouvelles pistes, au sujet desquelles, j’imagine que vous aurez plaisir d'échanger avec vos collègues, amis, voisins, petits neveux …

Merci infiniment de vous être donné la peine de lire cet article.

Je vous invite à poursuivre votre lecture avec l’article sur : l'échelle des comportements

Vos échanges, commentaires, réactions, corrections sont attendus avec grand plaisir dans les commentaires ou sur les réseaux sociaux, selon les outils propres à vos habitudes.

Débutant 18 méthode 7 concept 2

Soyez le premier à commenter cet article.

Me connecter pour publier un commentaire